Bibliothèque des projets du CNES

12 Juin 2020

Trishna

Née d'un partenariat franco-indien, la mission Trishna recueillera des images de la surface terrestre dans l'infrarouge thermique avec une résolution et une fréquence de revisite jusqu'alors inégalées. Le lancement du satellite est prévu fin 2024.

Développée par le CNES et son homologue indien, l'ISRO, la mission Trishna  a pour but d'observer la surface terrestre dans le domaine thermique. La température est un indicateur du bilan d’énergie des surfaces terrestres de toutes sortes : parcelles agricoles, prairies et forêts, milieux urbains ou encore sur la neige et sur la glace. Ce bilan fournit de nombreuses informations telles que le stress hydrique des végétaux et leur évapotranspiration.

Sur les surfaces en eau,  les successions d’images satellitaires de température sont de véritables thermographies dynamiques des structures de mélanges de l’eau des lacs, des fleuves, de leurs estuaires et de l’océan.

Actuellement, ces mesures thermiques spatiales n’existent qu’à une résolution d'environ 100 mètres à une fréquence mensuelle, tandis qu’à l’échelle globale journalière elles ne sont disponibles qu’à la résolution kilométrique.

L'objectif de Trishna (Thermal infraRed Imaging Satellite for High-resolution Natural resource Assessment) est d'atteindre une résolution de 57 mètres avec une revisite tous les trois jours. La finesse des caractéristiques spatio-temporelle des mesures de Trishna permettra ainsi de comprendre l'évolution locale des phénomènes biologiques (stress hydrique, transpiration), physiques (évaporation, sublimation, zones de panache), climatiques (observation globale sur la durée) en lien avec le cycle de l'eau.

In fine, Trishna sera une aide précieuse pour interpréter et prendre des décisions (politiques agricoles, gestion des ressources hydriques, aménagement du territoire, ...).

L'instrument thermique, développé par le CNES, sera complété par un capteur optique provenant de l'ISRO. L'observation simultanée dans le domaine visible et thermique facilitera la juxtaposition des données et leur analyse dans plusieurs domaines de prospection :

  • Le stress hydrique des écosystèmes et la gestion de l'eau
  • L'hydrologie des zones côtières et continentales
  • Les îlots de chaleur urbains
  • La cryosphère
  • L'atmosphère